SNUipp-FSU de la Creuse
http://23.snuipp.fr/spip.php?article768
Compte-rendu de l’audience Luc Chatel/SNUipp du 01/09/09
samedi, 12 septembre 2009
/ snu23

Voici les principaux dossiers abordés :

Maternelle : le ministre a affirmé son attachement à la maternelle en rappelant qu’une circulaire concernant une « déclinaison du référentiel de compétences des enseignants » serait publiée très prochainement, et la création de 100 postes d’IEN sur des missions « maternelle ». Il s’est vivement défendu de vouloir mettre en place une évaluation nationale en maternelle.

Aide personnalisée : nous avons fait part au ministre de notre analyse du dispositif, de l’enquête réalisée à partir de 1 200 écoles et demandé la mise en place d’un comité de suivi qui associe les organisations syndicales pour effectuer un bilan du dispositif et envisager des évolutions concernant la prise en charge de la difficulté scolaire. Le ministre a répondu positivement à la demande de la mise en place d’un comité de suivi et une première réunion devrait se tenir prochainement. Le SNUipp y portera l’enseignement qu’il tire du suivi du dispositif, l’expérience des collègues, et ses revendications de transformation de l’école (plus de maîtres que de classes, possibilité de travailler en petits groupes sur temps de classe,...).

AVS-EVS : nous avons fait état des conséquences des dispositifs actuels pour les personnels précaires et le fonctionnement des écoles. A la demande du maintien des AVSi et EVSi, le ministre a indiqué qu’une convention venait d’être signée avec 3 associations qui devrait permettre dans tous les départements de recruter les AVSi (entre 500 et 1200) et quelques EVSi arrivés en fin de contrat. Le ministre a évoqué la possibilité de la création d’une filière médico-sociale par les ministères concernés (cf. CP).

Nous avons fait état des profondes inégalités existant entre écoles en matière de dotation et de notre volonté de demander la mise en place d’un référentiel en direction des municipalités. Le ministre n’est pas favorable à cette initiative et a demandé à mieux connaître ce qui a été mis en place dans le Gers.

Nous avons demandé l’augmentation des dotations « écoles numériques » et l’accès au haut débit pour toutes les écoles. Cette mesure pourrait être intégrée au cadre de l’emprunt.

IUFM : nous avons rappelé notre conception de la formation des enseignants, la demande d’abandon de la réforme et demandé qu’en matière d’inscription au concours pour l’année transitoire, l’inscription en PE1 vaille inscription en M1 comme l’avaient annoncé les deux ministres. Le ministre a indiqué que les modalités d’inscription seraient modifiées et précisées dans ce sens sur le site du ministère.

Revalorisation : le ministre a annoncé que ce serait un dossier emblématique de son ministère. En regrettant qu’un enseignant ne débute qu’à 1 300€ nets/mois, et qu’il n’ y ait pas de politique de suivi de carrière à l’Education nationale, le ministre a annoncé qu’il avait l’intention de revaloriser de façon significative les débuts de carrière dans le cadre de la mastérisation. Il envisage également des mesures sur l’ensemble du métier (accompagnement, parcours de formation, débouchés, deuxième carrière, plans individualisés, mesures de revalorisation à certains moments de la carrière,...). En revanche il exclut des mesures systématiques pour tous. Il annoncera un calendrier et de premières mesures « dans les prochaines semaines ».

Nous avons demandé l’annulation des sanctions liées aux mesures Darcos. Le ministre s’y est refusé.

Le Secrétariat Général

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.