www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 décembre 2010

Alerte orange : les enseignants voient rouge !!!

Alerte orange : les enseignants voient rouge !!!

Alors que la Creuse a été placée en vigilance orange dès le mercredi 1er décembre, les prises de responsabilités des différents acteurs ont plus que tardé :

- alors que les transports scolaires étaient suspendus en Haute Vienne pour ce jour, le Préfet de la Creuse n’a malheureusement pas pris la même décision...

- L’inspecteur d’académie dépliait simplement dans la matinée le parapluie en écrivant aux enseignants : "J’attire votre attention sur la vigilance à apporter concernant la sécurité des élèves jusqu’au départ de chacun d’entre eux. Je vous invite à rester attentif à toute évolution de la situation, aux consignes émises par les pouvoirs publics ainsi qu’à consulter très régulièrement la boîte aux lettres électronique de l’école."

- A 13h, le Conseil Général prenait la décision de décaler les transports scolaires en envoyant aux mairies de la Creuse le message suivant : "En raison des prévisions météorologiques et des conditions de circulation pour la fin de journée et demain vendredi et afin d’assurer la sécurité des élèves et usagers des transports départementaux, le président du conseil général de la Creuse décide d’avancer le départ des circuits le jeudi 2 décembre 2010 à 15H pour les écoles primaires et 16H pour les collèges et lycées. Les transports départementaux sont suspendus pour le vendredi 2 décembre 2010"

- L’Inspecteur d’Académie prévenait à 14h20 (soit 40 minutes avant le passage des cars...) les enseignants en leur précisant : "Je vous demande de bien vouloir en informer les familles pour assurer l’accueil des enfants. Seuls les enfants dont les responsables légaux ont été prévenus peuvent être remis aux transporteurs."

Le SNUipp 23 ne peut que constater que les années se suivent et se ressemblent : alors que l’on demande aux écoles de prévoir des piles pour les radios et des gâteaux secs dans les plans particuliers de mise en sécurité (PPMS) pour prévenir les risques majeurs, les différents services concernés par le transport et l’accueil des élèves semblent dans l’incapacité de pouvoir mettre en place une procédure claire pour un phénomène climatique certes précoce et important mais qui arrive chaque année, voire plusieurs fois chaque année...

Au bout de la chaîne des acteurs concernés se trouvent encore les enseignants, qui, une fois tous "les parapluies" dépliés, vont porter seuls la responsabilité des élèves dont les parents n’auront pu être prévenus... Quand chacun d’entre eux sera rentré, les enseignants pourront à leur tour essayer de rejoindre leur domicile...

En de telles circonstances, s’il fallait "évaluer" la compétence "Être capable de gérer un épisode neigeux" le SNUipp23 attribuerait :

- zéro pointé pour la coordination des services concernés (Inspection Académique, Conseil Général et Préfecture)

- zéro pointé pour la non-prise de responsabilité

- zéro pointé pour la considération portée aux enseignants des écoles

- 20/20 pour le dépliage des parapluies sans prise de décision...

 

11 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.