www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Réforme des retraites 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
1er juillet 2010

Départ en retraites des mères de 3 enfants, services actifs pour les anciens instituteurs : premiers bougés, mais…

Après la grève du 24 juin, au lendemain de l’annonce de celle du 7 septembre et suite aux nombreuses interventions du SNUipp-FSU, le ministère vient d’annoncer le report de la date butoir du 13 juillet au 31 décembre 2010. Les enseignants, parents de trois enfants, qui déposeront une demande de départ à la retraite avant le 31 décembre 2010 bénéficieront des anciennes règles de calcul pour un départ à la retraite au plus tard le 1er juillet 2011.

Il met fin à une situation ubuesque qui a provoqué une vive inquiétude : en agissant de la sorte, le gouvernement réduit l’encombrement prévisible des services des IA devant l’afflux de dossiers et la forte probabilité de nombreuses classes sans enseignant au 1er janvier. Toutefois, ce sursis ne remet pas en cause la disparition programmée de ce droit qui permet de compenser une partie des inégalités de retraite des femmes. Le gouvernement laisse 6 mois aux femmes concernées pour se déterminer : décider de partir en retraite au plus tard le 1er juillet 2011, renoncer tout simplement à l’exercice de leur métier, à leur traitement, à une possible promotion, ou subir une perte sèche de leur pension qui peut atteindre 30%.

Par ailleurs, comme l’exigeait le SNUipp, la durée de 15 ans d’activité nécessaire aux instituteurs devenus professeurs des écoles pour prétendre à un départ en retraite à 55 ans (57 ans si la loi est votée en l’état) ne sera pas allongée.

Ces premiers bougés montrent que le gouvernement prend la mesure de la mobilisation qui se développe.

Le SNUipp-FSU appelle les personnels à développer la mobilisation pour le retrait du projet de loi gouvernemental et pour que le débat démocratique indispensable sur l’avenir des retraites soit enfin organisé sans aucun a priori et dégagé du carcan du calendrier gouvernemental. Avec la FSU, il appelle les enseignants des écoles à se mobiliser dès la rentrée scolaire et à participer massivement à la journée interprofessionnelle de grève le 7 septembre.

Paris, le 30 juin 2010

 

2 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.