www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Projet d’école 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

Dans la même rubrique

13 juin 2010

Projet d’école : les propositions du SNUipp

Le projet d’école : Outil de mise en place de la politique budgétaire… Chacun doit prendre ses responsabilités

Word - 38.5 ko
Projet SNUipp
Word - 25 ko
motion conseil d’école

La pertinence des indicateurs pour la classe ?

Le nombre de photocopies par élèves est-il un gage de bon ou mauvais fonctionnement des écoles ? Une photocopie pour un groupe de 3 ou 4 élèves comptent pour 1 ou pour 0,25 ou 0,33 ?

La participation des familles aux élections (à une seule liste le plus souvent….) est-elle déterminante pour la réussite des élèves ? Un indicateur lié à l’intervention des RASED ne serait-il pas plus prégnant ? Les résultats d’une cohorte de 4 élèves de CM2 qui partent au collège sont-ils pertinents pour déterminer les actions de l’école pour les 3 ans à venir ?

Pourquoi ne pas faire intervenir d’autres indicateurs tels que le nombre de demi-journées non remplacées ? Le nombre de demandes d’intervention RASED restées lettre morte faute de personnels ? Le nombre de jours de formation demandés qui n’ont pas abouti…Le nombre d’enfants de 2 à 3 ans refusés faute de place ?

Alors pourquoi ces indicateurs ?

Si l’on considère que ces données n’ont pas de sens pour déterminer l’action éducative de l’équipe sur les 3 ans qui arrivent dans une administration, l’Éducation Nationale, qui doit garantir sur chaque point du territoire l’égalité de traitement et d’ambition pour chacun des élèves qui lui est confié, il est légitime de s’interroger sur leur intérêt, non ? Pour le SNUipp, cette volonté de mesurer de façon chiffrée le système éducatif, relève de la manipulation. Pour nous, il s’agit d’un système d’évaluation des disfonctionnements de l’école organisés par le ministère lui-même (disparité de moyens matériels et humains, absence de formation et d’accompagnement…) dans l’unique but de justifier des choix budgétaires faits en amont à savoir le non-remplacement d’un fonctionnaire sur 2 comme vous avez pu le lire dans les documents du ministère et que le SNUipp dénonce depuis longtemps…

Remplir ce document serait donner à l’administration les arguments pour justifier :

la fermeture de votre poste, de votre école, l’extinction des RASED restants la suppression de la formation la fin de la scolarisation des 2 ans le remplacement par des non-enseignants ...

Alors quoi faire ?

Pour le SNUipp, le projet d’école ne peut être et ne doit rester qu’un outil au service de ceux qui souhaitent en avoir un.

Dans la circulaire n° 90-039 du 15 février 1990 relatif à la mis en place du projet d’école, il est prévu de dégager : « des pistes de travail réalistes, auxquelles un dispositif de formation des personnels apportera son soutien. »

Au moment de la préparation de la rentrée, les inspecteurs d’académie devront veiller à réserver sur leur dotation en crédits les moyens destinés aux projets d’école qui seront attribués après l’examen de la commission ad hoc.

Le projet, adopté par le conseil d’école, est transmis par voie hiérarchique à l’inspecteur d’académie qui prononce l’acceptation des dispositions énoncées, après avis d’une commission chargée de l’examen technique des projets et consultation du C.T.P.D. sur les principes essentiels de la politique départementale dans ce domaine.

Si l’administration souhaite faire de ce document un outil contractuel, qu’elle commence donc par honorer sa part du contrat. Or, que l’on se place du côté de la formation ou du financement de ces projets on est loin du compte : le contrat est donc rompu….

Le SNUipp appelle donc les collègues à la plus grande liberté dans ce domaine et, s’ils souhaitent rédiger un projet d’école, à lui faire prendre la forme qui leur semble la plus utile (cf modèle joint ci-contre). En tout état de cause, le SNUipp appelle l’ensemble des collègues à :

- Ne rien renvoyer à l’IEN et à transmettre le document au SNUipp23

- Renseigner le cadre de demande de moyens (formation/financement/moyens)

Ceci doit s’accompagner d’une campagne de communication en direction des familles et des élus. Le SNUipp appelle donc les collègues à : - Proposer la motion ci-après aux membres du conseil d’école - Faire passer aux parents le contenu du projet aux parents

Word - 38.5 ko
Projet SNUipp
Word - 25 ko
motion conseil d’école

 

3 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.