www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Précaires  / EVS 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 juillet 2009

Emplois de Vie Scolaire (EVS) : L’État va-t-il se conduire en patron voyou ?

Emplois de Vie Scolaire (EVS) : L’État va-t-il se conduire en patron voyou ?

Les emplois de vie scolaire travaillent dans les écoles depuis 3 ans, notamment pour l’aide administrative aux directeurs. Ils sont en Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE) ou Contrat d’Avenir (CAV). Un grand nombre de contrats arrivaient à terme le 30 juin 2009.

La plupart des E.V.S. conservait des droits ouverts. Accompagnés par le SNUipp en délégation à la Préfecture le 27 mai dernier, ils avaient demandé le renouvellement de leur contrat. Les personnels ayant entre 4 et 6 mois de droits ouverts ont d’abord essuyé un refus avant d’être rappelés pour signer un avenant.

Or, en ce 30 juin, l’Inspecteur d’Académie vient de les informer qu’ils ne devaient pas revenir dans leurs écoles jeudi 2 juillet, jour de la sortie des classes.

Ce mépris à l’égard de ses personnels montre s’il en était encore besoin le peu d’intérêt que l’État-employeur porte à l’Éducation Nationale, à ses personnels et à son fonctionnement.

Pour le SNUipp, il serait inacceptable qu’une solution ne soit pas trouvée rapidement pour la vingtaine de collègues concernés. Il se verrait alors dans l’obligation d’envisager les recours juridiques qui s’imposent face à un comportement indigne de la part de l’État et que l’on n’accepterait pas d’un employeur privé.

Guéret, le 1er juillet 2009

Appel à toutes les écoles : urgence EVS

Suite à la demande du SNUipp, une délégation d’EVS a été reçue à la Préfecture le 27 mai dernier et ils avaient demandé le renouvellement de leurs contrats. Les personnels ayant entre 4 et 6 mois de droits ouverts ont d’abord essuyé un refus avant d’être rappelés pour signer un avenant. Certains l’ont signé, d’autres non. Or, mardi 30 juin, l’Inspecteur d’Académie a contacté les écoles pour signifier à ces EVS qu’ils ne devaient pas revenir dans leurs écoles aujourd’hui jeudi 2 juillet, jour de la sortie des classes. Alerté, le SNUipp ne souhaite pas en rester là et demande à l’IA de tenir ses engagements faute de quoi il aidera les collègues EVS à faire valoir leurs droits. C’est pourquoi nous demandons aux écoles de transmettre ce message aux EVS concernés et/ou de nous transmettre toutes leurs coordonnées (mail, téléphone …) afin de pouvoir les joindre pendant les vacances. Nous proposons également aux EVS qui ont déjà signé leur avenant de renvoyer à l’IA la lettre ci-dessous en recommandé avec accusé de réception et de conserver précieusement un double de ce courrier ainsi que l’accusé de réception. Nous nous tenons à la disposition de tous pour plus d’informations.

Word - 21.5 ko
lettre à envoyer à l’IA

 

6 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.