www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2008 2009  / Grève du 20 novembre 2008 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
21 novembre 2008

Assez de dérision et de mépris : ouvrez des négociations !

Assez de dérision et de mépris : ouvrez des négociations !

Près de 70% des enseignants des écoles élémentaires et maternelles sont en grève aujourd’hui. Près de 200 000 enseignants ont signé la pétition pour sauvegarder les RASED, des dizaines de milliers signent la pétition en faveur de l’école maternelle, des dizaines de sites pédagogiques sur internet sont fermées aujourd’hui. Le ministre restera-t-il sourd au message que lui envoient plusieurs centaines de milliers d’enseignants ? Continuera-t-il de se refuser à tout dialogue social ? Le SNUipp demande solennellement au ministre de l’Education Nationale de prendre la mesure de la colère et du rejet que provoque sa politique éducative et budgétaire. Il lui demande de cesser de se dérober à toute négociation avec les organisations syndicales qui représentent plus de 80 % des enseignants des écoles. Pourquoi le ministère de l’ Education Nationale adopte-t-il la culture du refus de la négociation alors que des négociations sont engagées dans d’autres secteurs ? La dérision et le mépris affichés vis-à-vis des personnels ne peuvent constituer une politique. Le ministre doit avoir la sagesse d’abandonner les faux-fuyants qu’il utilise sur les suppressions de postes, la remise en cause de la maternelle, le passage en force sur les Epep, la mise en concurrence des écoles ou la suppression des Rased, d’engager de véritables discussions et de revenir sur ses décisions unilatérales. Le SNUipp exige du ministre, dans un délai de 5 jours une réponse à ces attentes de notre profession. Sans réponse de sa part il appellera avec les autres organisations syndicales à de nouvelles actions d’ampleur.

Paris, le 20 novembre 2008

 

26 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.