www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Archives  / 2008 2009  / Elections paritaires 2008 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
21 octobre 2008

Novembre 2008, Élections professionnelles, ... à quoi ça sert ?

Novembre 2008, Élections professionnelles, ... à quoi ça sert ?

Dans toutes les administrations de l’Etat et dans tous les établissements publics de l’Etat, il est institué des commissions administratives paritaires. Il y a deux grandes catégories d’instances paritaires :

- Celles qui ont à traiter des questions de personnel (carrière, mouvement, formation, etc....) : les Commissions Administratives Paritaires. Les délégués du personnel y sont élus pour trois ans. Le renouvellement à venir s’opérera en décembre 2008.
- Celles qui ont à traiter des questions de structures (répartition des moyens, postes ...) : les Comités Techniques Paritaires. Ceux-ci sont constitués par des délégués désignés par les organisations syndicales, à partir de leurs résultats aux élections professionnelles.

Les délégué(e)s du personnel qui siègent dans les commissions paritaires sont élus par toute la profession. C’est leur représentativité qui leur donne du poids face à l’administration. Dans tous les départements, comme au plan national, les élus du SNUipp agissent en permanence pour la transparence, l’équité...

Pourquoi voter ?

- Parce que c’est un espace d’expression des volontés : les organisations syndicales présentent un projet pour l’école, voter signifie sa volonté d’améliorer la situation, de rechercher d’autres pistes pédagogiques et d’organisation de l’école
- Parce que la profession montre sa mobilisation : l’Education Nationale est un secteur qui doit montrer que ses personnels se soucient de leur représentation, qu’ils sont conscients des enjeux d’une forte participation et que l’Etat doit en tenir compte
- Parce que cela aide les représentants face à l’administration d’être les élus de l’ensemble des personnels plutôt que de quelques uns.
- Parce que cela permet aux commissaires paritaires d’être un contrepoids aux décisions de l’administration. Lorsque le SNUipp, la FSU, en commission paritaire, appuient une demande, ils peuvent faire intervenir de façon complémentaire l’ensemble de leurs représentants. Le débat en devient plus riche et l’administration doit essuyer un tir de barrage qui désarçonne ses représentants.
- Parce que le SNUipp 23 effectue consciencieusement son travail : donc plus il a de commissaires, plus il a de moyens de vérifier les informations fournies par l’administration. L’analyse des situations s’enrichit des regards croisés. Lorsqu’en préparation de CAPD on voit, telle une ruche, les commissaires paritaires échanger les informations qu’ils ont, on comprend l’utilité du nombre : appel des collègues, calcul des barèmes, recherches sur l’historique des décisions de l’administration sur un poste, une école, un RPI, un cas particulier ou collectif... Le SNUipp 23 ne se contente pas d’étudier à fond quelques dossiers de certains de ses syndiqués, ce n’est pas sa conception du rôle des paritaires, il est là pour garantir au maximum l’égalité des personnels et la défense de toutes les écoles du département. Ce travail est long, parfois fastidieux, en tous les cas nécessite temps, concentration et mémoire des commissions précédentes.
- Parce qu’ il faut donner les moyens au SNUipp 23 d’accomplir son rôle nécessaire.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.