www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Evaluations 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints

12 septembre 2019

Evaluation CP-CE1 : reprenons la main sur les évaluations !

Les évaluations nationales CP-CE1 sont jugées chronophages, fastidieuses, anxiogènes, mal adaptées ou inutiles par les enseignantes et enseignants des écoles, comme le soulignait l’enquête du SNUipp-FSU réalisée l’an dernier.

Ces tests ont montré que les élèves pouvaient progresser. Belle découverte ! En revanche, ils visent à encadrer les pratiques enseignantes et étriquent les apprentissages puisqu’ils n’évaluent que des compétences instrumentales et contrôlables (lire l’analyse détaillée ici). Des pressions inédites se sont exercées sur les enseignantes et enseignants qui refusaient de les faire passer ou de remonter les résultats.

Ce dispositif risque d’entraîner une pédagogie de bachotage, individualisante avec un étiquetage précoce des élèves. Associé à l’accumulation de guides et de réajustements des programmes, il renforce une logique de pilotage par les résultats. Les évaluations orientent l’enseignement vers une application de protocoles basés sur la répétition et des démarches frontales, excluant le sens.

Pourquoi devoir appliquer sans discernement des évaluations dans leur globalité alors que certains exercices n’ont pas de sens pour les élèves et n’apportent rien à la pratique des enseignants ?

Pourquoi à l’inverse se priver d’exercices que certains jugeraient pertinents en leur permettant d’affiner leurs diagnostics sur le niveau des élèves ou en s’inscrivant dans la continuité d’une séquence d’apprentissage en cours ?

Mais dans ce cas, encore faudrait-il avoir en sa possession la listes des compétences évaluées dans ces exercices, les critères de réussites des exercices en question, ... pour pouvoir analyser les réussites et erreurs des élèves afin d’engager d’éventuelles remédiations !

En revanche, saisir des résultats sur une application sans même corriger les exercices des élèves, se voir dresser un bilan par un algorithme sans avoir eu préalablement les outils à disposition pour analyser les productions des élèves, nous dessaisit de notre professionnalité !

C’est pourquoi, le SNUipp-FSU propose à la profession de reprendre la main sur les évaluations en appelant les enseignants à :

1. Des évaluations standardisées imposées , NON ! Une banque d’outils à disposition des enseignants, OUI ! Le SNUipp-FSU 23 invite les collègues à transformer ces évaluations en une banque de ressources à disposition des enseignants en adoptant la passation des évaluations (temps, consignes, aide, choix d’exercices…) selon les besoins des élèves et l’apport pour leur pratique professionnelle. Nous sommes des professionnels concepteurs à même de savoir ce qui est nécessaire à nos élèves.

2. Les corrections, l’analyse des réussites et des erreurs c’est notre métier ! Le SNUipp-FSU 23 appelle les collègues à demander à être destinataires, de liste des compétences évaluées, des critères de réussite afin de pouvoir, en fonction des productions d’élèves, engager des remédiations (voir motion ci-dessous, point 4).

3. La saisie des résultats, non merci ! Les statistiques, ce n’est pas notre métier. Le pilotage des circonscriptions, le salaire en fonction des résultats des élèves, c’est non ! Le SNUipp-FSU 23 invite les collègues à ne pas saisir les résultats des élèves et à déposer les livrets anonymés devant l’Inspection Académique le jour d’une action-rassemblement « M l’Inspecteur d’Académie, ne perdez pas votre temps en courriers de relance et en menaces ! Nous ne saisirons pas les résultats de nos élèves mais en revanche si vous y êtes attachés, nous ferons pas d’obstruction à la remontée ! Les évaluations, les voilà ! »

4. Quelle que soit la position prise, l’assumer collectivement en conseil des maîtres
- Parlez-en équipe ; c’est toujours mieux de partager l’analyse de la situation, et faire en sorte que la décision soit prise le plus collectivement possible. Face à d’éventuelles pressions, il est toujours plus facile d’assumer une décision collective qu’individuelle.
- S’il y a décision collective, notez-la dans un relevé de conclusion du conseil des maîtres, qui est une instance importante. Ne l’envoyez pas, pour l’instant aux IEN (rien ne presse), prenez le temps de rédiger vos analyses et arguments. Vous trouverez ci-dessous un modèle de motion de conseil des maîtres à nous faire parvenir si vous le souhaitez.

Word - 29 ko
05_09_2019_motion_eval_r2019

5. Parents et enseignants : agir ensemble ! Engager la discussion avec les parents. Informer les parents des dérives de ce système et des adaptations mises en place au profit des élèves. Voir ci-dessous un modèle de lettre aux parents.

Word - 29 ko
05_09_2019_lettre_parents_eval

6. Informer le SNUipp-FSU 23. Quelle que soit la décision prise, tenez-nous au courant ! Nous vous tiendrons informés de l’état de la mobilisation et des actions engagées.

ATTENTION : Les risques de pressions et/ou de sanctions disciplinaires existent. La Loi Blanquer est promulguée ! S’il est impossible de prédire à quoi s’attendre, soyons certains que c’est le nombre qui fera jouer le rapport de force en notre faveur !

Quelle que soit l’action choisie, le SNUipp-FSU sera à vos côtés pour vous soutenir et vous défendre !

LIRE AUSSI

Trois questions à Roland Goigoux : Des tests qui peuvent "s’avérer néfastes à moyen terme".

Recto-Verso : Evaluations nationales, où nous conduisent-elles ?

PDF - 476.8 ko
recto_verso_e_valuations_rai-2

 

35 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.