www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction d’école/EPEP 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
14 octobre 2007

Etats Généraux de la Direction et du Fonctionnement de l’Ecole

Le 23 octobre prochain, à Paris, le SNUipp organisera les états généraux de la direction et du fonctionnement de l’école. Pour faire un état des lieux de la situation et débattre des nouvelles orientations que le ministre dessine.

Analyser le présent, débattre de l’avenir. Les états généraux de la direction et du fonctionnement de l’école qui se tiendront le 23 octobre prochain affichent leur ambition. Le dossier sans réponse satisfaisante et effective sur le terrain depuis bientôt 8 longues années n’est donc pas clos. Le ministre Xavier Darcos, lui-même, a reconnu en cette rentrée, que « ce conflit, le plus long qu’ait connu l’école primaire, devait trouver une issue ». Les sanctions envers les directeurs n’ont apporté aucune solution. Le SNUipp demande leur levée.

Pourtant, au dialogue de sourd qu’entretient a priori le ministère sur cette question, il ne s’agit pas d’opposer le seul statu quo du blocage. Celui-ci a bien pour première fonction de continuer à tirer le signal d’alarme concernant la situation des directrices et des directeurs pour un meilleur fonctionnement de l’école. En même temps, ces états généraux appellent à amplifier le débat afin de tracer des pistes de réflexions et de propositions. Avec l’objectif de définir la fonction de direction, sa spécificité (rôle, missions, responsabilités) mais également sa place dans l’équipe. Déjà, depuis cette rentrée dans les départements, de nombreuses réunions se sont tenues. D’autres sont programmées. Il en ressort toujours un besoin de reconnaissance mais également de débattre de l’évolution de la fonction et d’en saisir les nouvelles implications. L’organisation et le fonctionnement de l’école semblent être à la croisée des chemins. Les déclarations ministérielles sur la nécessaire autonomie des établissements, le projet d’EPEP instaurant un pilotage fort des écoles par les collectivités locales et par un directeur pourvu d’un nouveau statut comme celui « d’emploi fonctionnel », interrogent et inquiètent.

Aideraient-ils à un meilleur fonctionnement des équipes enseignantes ? Conduiraient-ils à une meilleure réussite des élèves ? Sont-ils susceptibles d’améliorer les conditions d’exercice de la fonction de directeur ?

Une lettre ouverte en cours de préparation va être prochainement adressée au ministre.

5 directeurs/trices de Creuse seront présents à cette journée.

Trois thèmes seront abordés à l’Espace Saint-Martin (199 bis, rue Saint-Martin Paris 3°) le mardi 23 octobre :
- Un état des lieux de l’organisation et du fonctionnement de l’école face à de nouveaux défis.

- Puis, au cours de deux tables rondes, avec des directrices, des directeurs et un chercheur :

* Quelles missions pour la direction et quels fonctionnements pour l’école ?

* Quelles organisations pour l’école dans les territoires ?

 

21 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.