www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités  / 2018-2019  / Evaluations nationales CP et CE1 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
15 mars 2019

Evaluations CP et menaces de sanctions pour faute professionnelle : de qui se moque-t-on ?

Toutes les écoles de la Creuse (y compris les écoles maternelles !) ont reçu, hier, un courrier relatif à la non passation et/ou la non transmission des résultats des évaluations nationales CP du mois de janvier dernier. Dans ce courrier, il est rappelé que la « participation aux évaluations des élèves est une obligation de service des enseignants » et que le « manquement à ces obligations pourrait constituer une faute professionnelle » !

Ce courrier n’est rien que la traduction départementale d’une commande nationale du ministère en date du 8 mars 2019.

Pour le SNUipp-FSU 23, ce courrier est symptomatique d’une administration décrédibilisée par la mise en place d’évaluations hors sol dont peu de collègues se sont saisis ! Ce courrier est à l’image du virage idéologique autoritariste pris par le Ministre Blanquer qui tente d’imposer, par la menace et les pressions, une politique éducative qui ne fait pas sens tant pour les élèves que pour les enseignants et qui ne prend pas !

Pour le SNUipp-FSU 23, ce courrier appelle plusieurs remarques et interrogations.

  Comment prétendre que les collègues (ou les conseils des maîtres) qui ont fait le choix de ne pas se saisir de ces évaluations nationales pourraient commettre une faute professionnelle ?

Les enseignants sont des professionnels consciencieux qui pour mener à bien leur séquences d’apprentissages établissent des progressions, évaluent, remédient, différencient … En ce sens, l’emploi du conditionnel dans son courrier révèle pour le SNUipp-FSU23, que l’IA DASEN sait qu’il ne peut pas reprocher aux collègues de ne pas remplir leurs obligations de service et d’avoir commis une faute professionnelle ! Cette menace constitue une pression à 10 jours de la date limite de saisies des résultats qui révèlera le non engouement de la profession pour les évaluations Blanquer !

  Comment pouvoir menacer les collègues du département de sanctions pour faute professionnelle alors que tous les jours, ils s’engagent sans compter pour la réussite des élèves dans des conditions de travail dégradées ?

Pour le SNUipp-FSU 23 menacer les collègues de sanction pour faute professionnelle est inacceptable alors que l’administration est en incapacité tous les jours d’affecter un enseignant par classe ! Alors que l’administration est incapable d’honorer les notifications d’accompagnement des élèves en situation de handicap ! Ce sont bien les collègues, menacés de sanction, qui, par leur surinvestissement compensent l’incurie de l’administration et permettent au Service Public d’Education de fonctionner tant bien que mal !

Dans ce contexte, le SNUipp-FSU 23 renouvelle son soutien aux collègues et aux équipes qui ont refusé la passation ou la remontée des résultats et les accompagnera dans les suites que l’IA-DASEN donnera (ou pas) à ses menaces !

 

38 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.