www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
11 décembre 2018

Crise sociale et annonces du Président de la République

Face aux inégalités grandissantes, au sentiment d’abandon d’une grande partie de la population, il était attendu du Président de la République qu’il apporte des réponses en terme de pouvoir d’achat, du rôle des services publics et d’une fiscalité plus juste afin d’améliorer les conditions de vie de tous les salarié-es, chômeurs, retraité-es et jeunes.

Les annonces faites hier ne sont malheureusement pas à la hauteur. Il n’a ainsi rien dit sur les bas salaires en général, les minimas sociaux et n’a rien annoncé pour les chômeurs, les jeunes. Il est resté également trop silencieux sur les plus de 5 millions d’agent-es de la Fonction publique. Le Président n’a rien dit non plus du financement de ses mesures, sinon qu’elles ne coûteraient rien aux employeurs et que l’impôt sur la fortune ne serait pas rétabli, ce qui revient à les faire supporter par les contribuables et par le budget de l’État.

Concernant la jeunesse et les questions d’Education et de formation, le Président a considéré que les politiques en cours répondaient aux exigences !

Pour la FSU, les annonces faites hier soir par le Président de la République ne répondent pas aux enjeux qu’elle porte notamment pour réduire les inégalités sociales et territoriales et pour conforter le modèle social de la France.

Lire le communiqué de presse de la FSU du 11 décembre 2018 : cliquez sur l’icône

PDF - 199.4 ko
Communiqué de presse FSU 11 décembre 2018 annonces du Président de la République

C’est pourquoi, la FSU a déposé un préavis de grève national courant du 14 au 22 décembre permettant de soutenir toutes les initiatives locales et de couvrir les collègues qui souhaiteraient s’y joindre.

Dans ce contexte, le SNUipp-FSU 23 et la FSU 23 soutiennent les collègues qui répondraient à l’appel à la grève du vendredi 14 décembre :
- pour la justice fiscale (rétablissement de l’ISF, mais aussi de l’impôt sur les revenus du capital, annulation du CICE et de sa transformation en baisse de cotisations patronales, etc.) ;
- pour l’augmentation des salaires, retraites, indemnités de chômage et toutes les allocations et aides sociales ;
- pour le développement de tous les services publics dans le cadre des statuts de la fonction publique ;
- pour le maintien et le renforcement des systèmes actuels de retraite par répartition.

Un rassemblement est prévu devant la permanence du député Moreau 51 avenue Gambetta à Guéret à 10h30.

Dans le même temps, le SNUipp-FSU 23 et la FSU 23 travaillent dans la FSU pour construire un front syndical national le plus large possible afin de faire converger les luttes. Aussi, la FSU, conformément à ses mandats, travaille à une réponse syndicale unitaire et nationale pour contrer la politique libérale gouvernementale qui creuse chaque jour un peu plus les inégalités à travers notamment une politique fiscale particulièrement injuste. Or, il n’y aura de justice sociale et territoriale sans justice fiscale.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.