www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actions départementales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 juin 2018

Ajustements de juin : la colère monte. L’IA retrouvera-t-il la voie de la raison ?

Suite à la décision injuste et inadmissible de l’IA de procéder à des fermetures en juin, le SNUipp-FSU 23 s’est mis en capacité de proposer aux collègues d’exprimer leur exaspération et leur colère lors d’une opération "coup de poing" en s’invitant dans les bureaux de la DSDEN.

Les collègues se sont exprimés librement et franchement en expliquant toutes les conséquences que cette gestion inhumaine des personnels engendrait : climat d’insécurité professionnelle (quid du collègue "éjecté" de son école fin juin ?), travail de préparation de rentrée sapé (quid des collègues de l’école qui ont déjà préparé la rentrée et informé les familles ?), iniquité de traitement entre les personnels, désorganisation des équipes remettant en cause la réussite des élèves, gestion inhumaine ...

Personne ne serait resté de marbre face à un tel tableau ...

Les seules réponses que l’IA a apportées n’ont été que des réponses comptables ! Aucune réponse pédagogique !!!

Il est allé jusqu’à expliquer aux enseignants présents qu’il fallait déconnecter la carte scolaire des questions d’ordre pédagogique ! Si nous avons entendu l’IA nous raconter des histoires sur les autres écoles du département et des mensonges sur les autres départements (non l’IA-DASEN de Corrèze n’a fait aucune fermeture en juin contrairement à ce qu’il nous assuré !) ; il n’a apporté aucune réponse pour l’école concernée par une fermeture sauvage. L’IA a même eu le mépris, lorsqu’il a été interrogé sur une répartition pédagogique envisageable qui rendrait possible les apprentissages ET l’inclusion des 24 élèves d’ULIS, de renvoyer la réponse au conseil des maîtres !!! Il faut en substance comprendre : je vous mets dans l’embarras, débrouillez-vous-en !

Jamais les enseignants creusois n’ont connu un tel mépris de leur supérieur hiérarchique, une telle gestion hors-sol, complètement déconnectée des réalités que nous vivons.

Le SNUipp-FSU 23 a exposé que d’autres solutions étaient possibles comme le gel du poste à responsabilité particulière "animateur TICE" qui n’a trouvé preneur. Le SNUipp-FSU 23 a aussi proposé une porte de sortie à l’IA en lui demandant de réunir un CTSD extraordinaire pour régulariser la situation.

L’IA restera-t-il de marbre face à cette colère ? Saisira-t-il la perche tendue par le SNUipp-FSU 23 ? Retrouvera-t-il la voie de la raison ?

Dans tous les cas, le SNUipp-FSU 23 n’en restera pas là et mettra tout en œuvre pour que ce projet de fermeture ne soit pas effectif et que les fermetures sauvages de fin d’année ne deviennent pas la règle les années suivantes.

Cliquez sur l’icône pour lire les articles de la presse du 28/06/2018

PDF - 4 Mo
2018_06_28 la DSDEN envahie

 

7 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.