www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actions départementales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
9 février 2018

Neige : débrouillez-vous !

Une première : le préfet avance le ramassage scolaire pour les élèves mais aucune information n’est envoyée aux écoles, rien n’est fait pour éviter de mettre les personnels en dangers sans raison.

En Haute-Vienne les transports ont été annulés dès jeudi, un mot a été distribué aux parents afin qu’ils soient informés des perturbations du lendemain. L’IA-DASEN a envoyé un mail au directeurs sur leurs boîtes académiques personnelles le jeudi à 19h55, pour le SNUipp-FSU23 la démarche est inadmissible et les informations données très lacunaires.

Nous avons écrit à l’IA-DASEN dès ce matin en ce sens, nous sommes toujours en attente de réponse, seul le Rectorat a été joignable par téléphone et a indiqué que l’IA-DASEN allait être contacté pour donner des consignes claires.

PDF - 306.8 ko
Lire la lettre à l’IA-DASEN

Pour le SNUipp-FSU 23, obliger les collègues qui n’ont plus d’élèves dans les écoles à y rester, c’est les placer inutilement dans une situation de danger grave et imminent. Le CHSCT a écrit en ce sens aux responsables :

Monsieur l’Inspecteur d’Académie, Mesdames les Inspectrices, Monsieur l’Inspecteur, Le département est placé en vigilance orange neige-verglas pour cette après midi. Cette situation rend les transports dangereux et a conduit le Préfet à avancer les transports scolaires. La plupart des élèves seront donc absents cette après midi. Les personnels seront donc exposés au même risque que les élèves lors de leur retour à leur domicile. Il appartient donc à l’employeur de donner des consignes claires de mise en protection des personnels. Ce n’est pas le cas puisque, pour l’heure, il est demandé par vos services aux personnels de rester sur leur lieu de travail jusqu’à la fermeture de l’école, y compris quand ils font état de l’absence de tous les élèves de l’école, ceux-ci ayant rejoint leur domicile. L’employeur fait ici le choix de faire courir un risque grave aux personnels alors même qu’il n’y a aucun enjeu pour le fonctionnement du service ou la sécurité des usagers. Cette situation est inacceptable. Nous vous demandons de prendre les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des personnels comme des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité des élèves. Dans l’attente de vous lire, je vous prie de recevoir, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, Mesdames et Monsieur l’Inspecteur, mes sincères salutations. Fabrice COUEGNAS

Aucune consigne n’est pour l’heure arrivée dans les écoles. Le SNUipp-FSU23 engage les collègues qui n’ont plus d’élèves dans les écoles à ne pas prendre de risques inconsidérés et à rentrer chez eux en envoyant la fiche de danger grave et imminent ci-dessous complétée.

Zip - 118.1 ko
Registre_DGI_407602
Word - 132 ko
registre_sante_et_securite_au_travail_407603

 

9 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.