www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Infos carrière  / changer de département 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 janvier 2017

LSU - Et notre liberté pédagogique ?

Le SNUipp-FSU a adressé une demande de moratoire au Ministère de l’Education Nationale concernant le LSU.

Il est prévu une rencontre entre le SNUipp-FSU et le Ministère afin de remettre à plat tout ce qui concerne ce livret car de nombreuses questions demeurent.

Le Snuipp-FSU veut attirer l’attention du Ministère notamment concernant les points suivants :

- problème éthique : confidentialité des données, exploitation de ces données, droit à l’oubli...

- difficultés de fonctionnement : accès au livret, plateforme...

- absence de réelle formation qui permettrait également de questionner l’évaluation

- surcharge de travail

- non-adaptable aux différentes pratiques pédagogiques

Le SNUipp-FSU appelle donc les collègues à choisir les outils qui leur semblent appropriés.

Le SNUipp-FSU 23 relaie cette consigne et demande qu’il n’y ait aucune obligation ni aucune pression sur les collègues en attendant le moratoire ! Il est urgent d’attendre, les formes d’évaluation et d’information aux parents font aussi partie de notre liberté pédagogique. C’est à nous de jauger au mieux, pour notre classe !

D’autres mouvements se sont eux aussi positionnés, comme l’ICEM-Pédagogie Freinet : voir ici leur motion de retrait du LSU.

extrait du texte action du Conseil National du SNUipp-FSU du 11 et 12 janvier 2017 :

"LSU : Les réponses apportées par le ministère à notre interpellation sur la mise en application du LSU sont insatisfaisantes. Des questions restent entières. Le problème éthique (confidentialité des données, exploitation, droit à l’oubli...), les difficultés avérées de fonctionnement (accès, plateforme...), l’absence de réelle formation permettant de questionner l’objet professionnel qu’est l’évaluation bien avant que de s’approprier l’outil, la surcharge de travail, son caractère non adaptable aux différentes pratiques pédagogiques... tout cela conduit le SNUipp-FSU à appeler les collègues à choisir les outils qui leur semblent les plus appropriés. Le SNUipp-FSU va rencontrer le ministère pour exiger une remise à plat du LSU. Il continue à informer la profession de sa demande de moratoire en rappelant qu’il ne peut être mis en œuvre et ne doit faire l’objet d’aucune pression."

 

19 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.