www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Infos carrière  / Avancement / Promotion 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
31 mai 2016

Le PPCR avance, oui mais....

Décryptage du PPCR. "Dorénavant un directeur en REP+ depuis quelques années aura 1000 euros de plus" affirme la Ministre de l’Education Nationale. Derrière cette campagne de communication sur les augmentations de salaire se profilent les discussions sur le PPCR (Parcours Professionnel Carrières Rénumération).

Les carrières des enseignants vont être progressivement modernisées et revalorisées jusqu’en 2020 dans le cadre du PPCR.

Des grilles de salaires revalorisées

- Intégration d’un tiers de l’ISAE transformée en points d’indice.
- Des revalorisations au 1er échelon puis en milieu et fin de carrière.

Un nouveau déroulement de carrière et un rythme rénové :

-le 1er grade (classe normale) : 24 à 26 ans. Disparition des 3 rythmes (grand choix, choix, ancienneté) au profit d’un avancement unique automatique avec la possibilité d’une accélération d’un an pour 30% des enseignants au 6° et 8° échelon ("rendez-vous de carrière" dont la forme est encore en discussion)

-2° grade (hors-classe):13 à 15 ans. Elle devrait être accessible à tous mais il reste à s’assurer qu’une carrière complète permette d’accéder au dernier échelon revalorisé de la hors classe.

-création d’un 3° grade "classe exceptionnelle". Contingenté (10% du corps), il ne sera accessible qu’à une infime part des PE hors-classe(directeurs, CPC, éducation prioiritaire) L’accès aux échelons spéciaux de ce grade sera limité à 20%des effectifs de ce grade soit 2% des PE !

PDF - 282.8 ko
Projet de déroulé de carrière

Une nouvelle évaluation des enseignants en discussion

- une évaluation plus formative davantage basée sur le conseil
- 4 rendez-vous de carrière destinés à différencier l’avancement avec notamment les accélérations de 12 mois aux 6ème et 8ème échelon et l’accès au 3° grade
- La note devrait être supprimée

3 groupes de travail à venir (juillet)


- les corps à petits effectifs (PEGC, instits)
- le 3° grade et ses modalités d’accès
- l’évaluation des enseignants

Pour le SNUipp-FSU, plusieurs problèmes se posent


- qu’en est-il du travail paritaire dans ce système basé sur des "rendez-vous de carrière" où l’avis de l’IEN semble le seul déterminant : quel rôle pour les représentants du personnel, quel barême pour les promotions... ?
- pour maintenir un déroulé de carrière correspondant à celui d’aujourd’hui une revalorisation de 6 points pour les 3° et 4° échelons seraient nécessaires. De plus le passage à 4 ans de la durée minimale des échelons de fin de classe normale va s’avérer pénalisante pour des enseignants du 9° et 10° échelons.
- Le projet ministériel ne garantit pas l’accès à tous à l’échelon terminal de la hors-classe (821) en fin de carrière.
- la création du 3° grade n’est pas une fin de carrière pour tous les PE mais un outil managérial récompensant des enseignants exerçant des fonctions spécifiques et "choisis" par la hiérarchie autrement dit un outil de division de la profession.

Pour en savoir plus : cliquez ici

 

6 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.