www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Commissions et Comités  / CHSCT conditions de travail 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 avril 2016

CHSCT départemental du 7 avril 2016

Après le CHSCT départemental du 10 novembre 2015 où des engagements avaient été pris pour que soit entamé un travail de prévention des risques professionnels, la FSU pensait que le CHSCT du département de la Creuse allait enfin trouver un fonctionnement règlementaire et efficace au service des personnels (voir déclaration préalable).

PDF - 254.6 ko
2016_04_07 déclaration FSU

Malheureusement le CHSCT du 7 avril n’a été qu’une démonstration du manque de volonté de l’administration d’engager un travail de prévention en faveur des personnels et du désintérêt de l’UNSA, qui n’a une fois de plus pas siégé pour représenter les personnels à cette instance. Malgré les annonces de l’IA-DASEN sur l’inutilité du CHSCT et les protocoles, puisque "on n’en a pas besoin, on ne les a pas attendus pour régler les problèmes", voici un bref compte-rendu des réponses que nous avons obtenues :

Programme annuel de prévention (PAP) et visites d’établissements

Alors que le PAP voté en novembre dernier prévoyait plusieurs visites d’établissements, réparties sur l’année scolaire ; alors que les délégués du personnel de la FSU avaient pris contact avec les directeurs pour connaître leurs disponibilités et établir un calendrier prévisionnel, rien n’a encore été acté à ce jour car le protocole de visite, pourtant établi et voté au niveau académique, n’avait pas de déclinaison départementale...

Aujourd’hui, après avoir transformé tous les A (académique) en D (départemental) et échangé les logos, le protocole des visites d’écoles a été adopté par le CHSCTD. Les visites vont donc enfin pouvoir commencer.

Par contre, aucune autre mise en oeuvre concrète des engagements pris dans ce PAP n’est réellement prévue : la secrétaire générale renvoie à de futurs groupes de travail ou rencontres comme elle en promet à chaque instance sans les appliquer...

Point sur les PPMS

Avis présenté par la FSU et voté à l’unanimité : Le CHSCTD déplore que les demandes de PPMS évoluent au fil du temps : ceci représente une surcharge de travail considérable pour les personnels, notamment les directeurs-trices d’école, sans effet réel sur la prise en compte des risques et les mesures à prendre si nécessaire. Le CHSCTD demande qu’une mouture définitive soit arrêtée et que ces demandes modificatives cessent. Nous demandons également qu’un jour de décharge exceptionnel soit proposé à tous les directeurs afin de procéder aux mises à jour.

La secrétaire générale reconnaît la surcharge de travail occasionnée par la mise à jour des PPMS et informe que des jours de décharges supplémentaires sont donnés aux directeurs qui en font la demande auprès des assistants de prévention. Pour la FSU les collègues n’ont pas attendu un courrier du jeudi pour s’interroger sur les risques auxquels peut faire face une école.

Point sur les DUERP

La FSU regrette que le travail colossal de compilation des DUERP demandé aux administratifs n’ai jamais été utilisé pour mettre en place des mesures de prévention (ce pour quoi ils sont faits). Les collègues qui signalent des risques n’ont à ce jour reçu aucune réponse de l’administration malgré nos demandes répétées depuis quatre ans.

Le médecin du rectorat informe d’un retour important de PE, qui sont seuls en prise directe avec les usagers, ayant un sentiment global de manque d’appui de l’administration. Elle confirme que des réponses doivent être apportées !!

L’IEN de Guéret 2 indique qu’il est important de prendre acte et indique qu’elle a l’habitude d’envoyer un courrier aux familles dans lequel elle qualifie les faits (propos diffamatoires, insultants, et/ou qui portent atteinte à l’honneur professionnel des agents) et dont elle donne copie aux agents. Ce n’est peut être pas une surprise s’il n’y quasi-aucune alerte envoyée aux membres des CHSCT sur cette circonscription...

L’ISST indique que les conflits relèvent du DUERP, les personnels doivent donc le renseigner le cas échéant.

Rapport annuel sur les accidents scolaires et les accidents du travail

Les accidents scolaires les plus fréquents ont lieu en EPS, la FSU demande une classification des activités sportives qui donnent le plus lieu à des accidents scolaires. La DSDEN indique que ce ne sont pas les sports individuels mais ne peut apporter plus de précisions, ces réponses seront fournies à partir de l’année prochaine.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.