www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actions nationales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
16 mars 2016

Si le 17 mars on nous propose des clopinettes, le 22 mars, tous en grève !

LE 17 MARS, ON NE VEUT PAS DES CLOPINETTES UNE REVALORISATION SONNANTE ET TRÉBUCHANTE, C’EST POSSIBLE

JPG - 218.4 ko
J-7

Nos salaires sont bloqués depuis 6 ans et notre pouvoir d’achat est en baisse continuelle depuis près de 15 ans. Or, le gouvernement s’est engagé à ouvrir des négociations salariales. Ce rendez-vous aura lieu le 17 mars.

J-9 {JPG}

CONCERNÉS AU PREMIER CHEF.

En tant que fonctionnaires, les enseignants des écoles sont concernés au premier chef par un déclassement salarial unanimement reconnu. Dans la continuité de la journée de mobilisation du 26 janvier, nous continuons d’agir pour la revalorisation du point d’indice et celle d’une ISAE à 1 200 euros pour tous dont le sujet doit être prochainement discuté à l’Éducation nationale. Pour notre part, l’enjeu est clair : la ministre de la Fonction publique doit proposer aux fonctionnaires, dont les enseignants, un dégel significatif de nos salaires. Dans le cas contraire, à savoir maintien du gel ou simple mesure symbolique, nous répondrons immédiatement par la grève le 22 mars, avec l’ensemble des fonctionnaires, pour que le gouvernement revoie à la hausse ses propositions pour nos salaires.
- Après 6 ans de gel de nos salaires et la hausse des cotisations retraites, un enseignant en milieu de carrière a perdu l’équivalent de 190 euros par mois soit une perte de 8 %.
- Selon la Cour des comptes, une hausse immédiate de 1 % de la valeur du point d’indice pour tous les fonctionnaires représente 1,75 milliard d’euros ; 2 %, c’est 3,45 milliards d’euros.
- Cette année, le gouvernement a versé ou non prélevé aux entreprises 33 milliards d’euros via le pacte de responsabilité, sans aucune contre-partie en matière d’emploi.

JPG - 231.7 ko
J-5

UN APPEL UNITAIRE POUR LE 22 MARS

C’est l’ensemble des organisations de fonctionnaires, CGT, CFDT, CGC, FA-FP, FSU, Solidaires et UNSA qui demandent que le rendez-vous salarial débouche sur des mesures fortes pour les agents publics. Si les propositions du gouvernement étaient trop éloignées des personnels, elles en appelleront à la mobilisation, y compris par la grève et les manifestations.

SI LE 17 MARS ON NOUS PROPOSE DES CLOPINETTES ALORS...TOUS EN GRÈVE LE 22 MARS POUR NOS SALAIRES !

 

36 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.