www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Commissions et Comités  / CTSD (Comité Technique Spécial Départemental) 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 février 2016

Compte-rendu du groupe de travail "carte scolaire" du 6 février

Un groupe de travail "carte scolaire" s’est tenu vendredi 5 février 2016.

La FSU 23 a présenté ses priorités concernant la carte scolaire 2016 (voir document joint) notamment :

PDF - 332.5 ko
Groupe de travail du 5 février 2016

-  Répondre aux effectifs élevés par classe afin de garantir l’équité des conditions d’apprentissage des élèves et de travail des enseignants dans le département,
-  Répondre aux besoins des élèves les plus fragiles, notamment en démarrant la re création des RASED complets et en autorisant de nouveaux départs en formation dans toutes les options du CAPASH,
-  Prendre en compte la ruralité de notre département, par exemple en adaptant le principe du « plus de maîtres que de classes » à travers l’implantation d’EMALA et de postes répartis sur plusieurs écoles rurales en RPI ou non ou encore par la création de postes dédiés à la scolarisation des moins de trois ans en adaptant les contraintes de la circulaire à la réalité du territoire rural comme s’y est engagé le Recteur à la demande du SNUipp-FSU.

L’UNSA a présenté ses priorités. (mise en place du protocole)

La secrétaire générale précise que la mise en place du protocole ne se fera pas "à marche forcée" et que "des concertations avec les usagers de l’école au sens large se tiendront par secteurs selon une temporalité différente de la carte scolaire." Aucune date n’a malheureusement été avancée ...

"Repenser le maillage scolaire, cela prend du temps" indique l’IEN d’Aubusson tout en insistant sur l’isolement des enseignants en milieu rural. La FSU fait remarquer que l’isolement ressenti par les collègues n’est pas géographique mais dû au manque de soutien de la hiérarchie, à l’absence de RASED/EMALA, à des injonctions -parfois contradictoires- concernant la direction d’école...

La secrétaire générale indique qu’un redéploiement de 5 postes doit avoir lieu, suite à la restitution de ces postes à la dernière carte scolaire. Ces redéploiements vont être vite absorbés par :
- les besoins en terme de décharges de direction (une journée par mois pour les écoles à 2 et 3 classes) qui s’élèvent à environ 4 emplois (ETP)
- la baisse du nombre de stagiaires (PESA) attribués au département, qui assuraient un 1/2 temps en classe (décharges de direction et complément de temps partiels) qui représente 6,5 emplois

Quelques pistes ont été évoquées concernant les choix de la DASEN pour le Comité Technique du 11 février :
- renforcer la brigade formation continue
- renforcer la scolarisation et l’accompagnement pour la prise en charge des élèves en difficulté ou présentant des troubles du comportement
- améliorer le travail de coordination en REP
- ouvertures de classes là où cela s’avère nécessaire : les écoles de Bonnat maternelle, Champagnat et Gentioux feront l’objet d’une attention "toute particulière"

Concernant la démographie, la quasi-totalité des écoles a été passée en revue, l’administration insistant sur le fait que le département perdait des élèves tous les ans... Quelques "pôles" ont été absents de la présentation mais l’administration a indiqué que "certaines structures seraient amenées à accueillir plus d’élèves dans les années à venir."

La FSU se félicite de la tenue de ce groupe de travail avec de réelles orientations avancées par l’administration concernant les ouvertures mais regrette le manque de clarté sur les écoles à risque. La déconnexion des calendriers de la mise en place du protocole et de la carte scolaire nous laisse dans un flou le plus total sur beaucoup de situations.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.