www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 décembre 2015

Audience avec le recteur

Le SNUipp-FSU a été reçu en audience par le recteur, le secrétaire général et les DASEN des trois départements afin de discuter de l’application de la loi de refondation dans l’académie.

La discussion est restée très générale, vous trouverez en pièce jointe un compte-rendu détaillé et ci-dessous un bref compte-rendu :

Moyens à disposition de l’académie : Le recteur a confirmé l’annonce faite suite à la demande du SNUipp-FSU et la pression des élus et des parents en CTA de maintien de moyens pour la Creuse et la Corrèze et de moyens supplémentaires pour la Haute-Vienne. En Creuse, le protocole signé par les représentants de l’éducation nationale et l’association des maires acte une "évolution prévisionnelle négative des emplois" après de pseudo "âpres négociations". Les mobilisations organisées pour refuser le démantèlement du maillage des écoles creusoises semblent porter ses fruits : nous lui avons donc demandé de notifier ce maintien de moyens. Pour rappel ce protocole court sur les années 2015, 2016 et 2017 et le département a déjà perdu entre 9 et 4 postes en 2015 et prévoit une évaluation sur le nombre d’écoles de 1 à 3 classes qui auront disparu !

Adaptation des dispositifs PDMQDC et scolarisation des moins de 3 ans Le recteur est ouvert à une adaptation de ces dispositifs à la ruralité de notre département afin que tous les élèves puissent en bénéficier (pas seulement les élèves de "ville"). Nous lui avons rappelé l’intérêt des EMALA qui sont la parfaite adaptation de ce dispositif à la ruralité de l’académie. Prise en charge de la difficulté scolaire Cette discussion a été très liée à la question des frais de déplacement, le recteur semble avoir entendu l’injustice de l’externalisation du traitement de la difficulté scolaire en CMPP quand le département n’a que trois CMPP.

Précaires Aucun engagement n’a été pris car l’académie est dépendante des crédits nationaux. En effet, 4 CUI/CAE arrivent en fin de contrat pour un poste d’AESH ouvert...Interrogé sur la légalité du changement de temps de travail inscrit sur les contrats, le secrétaire général indique que cela a été fait après interrogation du service juridique.

Formation initiale et continue Les représentants académiques ont semblé ouvert au changement des modalités de formation et au retour à un stage filé et des stages massés.

Frais de déplacement Le recteur a reconnu l’insuffisance des enveloppes dédiées aux frais de déplacement, particulièrement pour un département rural comme la Creuse. Aucun engagement n’a cependant été pris en matière de remboursement sur la base d’une indemnité kilométrique ou de délai de remboursement.

Mutations Après de nombreuses argumentations le recteur et le secrétaire général se sont engagés à remettre en place le groupe de travail qui avait permis plus de fluidité sur l’académie avant 2012.

 

3 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.