www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Consignes syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 septembre 2015

M@gistère : aucune obligation selon le ministère !!

L’inadaptation à nos besoins de formation et à notre département du dispositif m@gistère est largement contestée depuis qu’il est en place. En Creuse, l’IA a voulu imposer ce dispositif à tous les collègues, malgré nos demandes d’une participation sur la base du volontariat en Conseil de Formation Départemental. La seule avancée gagnée par le SNUipp-FSU l’année passée a été l’aménagement du dispositif avec un temps de présentiel. Alerté par de nombreuses sections sur le zèle de certains DASEN, le SNUipp-FSU a demandé des clarifications au ministère lors d’un CHSCT ministériel.

L’avis rédigé par le SNUipp-FSU demande : « que celle-ci n’ait lieu que sur la base du volontariat et qu’aucune sanction ne soit engagée à l’encontre des collègues qui ne veulent pas entrer dans le dispositif, et qu’une véritable formation soit mise en place ». Cette formulation a été votée à l’unanimité des organisations syndicales et adopté par le CHSCT ministériel.

Le 16 juin, le ministère a répondu par courrier au CHSCT-MEN : « Le recours à ce dispositif technique ne revêt aucun caractère obligatoire. Il offre toutefois une solution mutualisée tout en laissant une entière liberté d’action aux acteurs locaux de la formation. Le dispositif s’inscrit dans une dynamique de responsabilisation de l’enseignant et dans un climat de confiance. C’est la raison pour laquelle le temps de connexion, le nombre de clics, de pages consultées et de ressources visualisées ne sont pas comptabilisés. Le temps consacré par les enseignants qui participent à ces actions de formation est pris en compte dans leur temps de travail ».

PDF - 151.9 ko
lire la réponse à l’avis chsct

A ce jour, le ministère ne répond donc pas à l’avis du CHSCT sur le volontariat enseignant. Il laisse seulement entendre que les « acteurs locaux de la formation » c’est-à-dire les équipes de circonscription n’ont pas d’obligation à mettre en œuvre magistère et qu’elles peuvent, de fait, proposer aux enseignants, conformément à leurs ORS, les 18 heures d’animation et de formation sans Magistère. Il rappelle toutefois que le dispositif ne fait l’objet d’aucun contrôle sur le temps de connexion, les nombres de clics et les pages consultées.

Pour le SNUipp-FSU 23 la réponse est claire : il ne peut y avoir d’obligation de participation à m@gistère. Nous revendiquons une formation adaptée et engageons tous les collègues à se former selon leurs besoins et leurs projets, et non d’un fléchage imposé.

N’oubliez pas de déduire jusqu’à 6h de RIS des 18 heures d’animation pédagogique (selon votre participation) !!

 

22 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.