www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités  / modification des rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
8 juin 2014

Action au rectorat pour une demande de dérogation le 4 juin 2014

Une soixantaine de communes ont fait le choix d’utiliser l’opportunité qui est offerte aux communes par le code de l’Education de demander une dérogation à l’organisation des rythmes scolaires sur 4,5 jours. C’est pour cette raison que près de 100 personnes (élus parés de leurs écharpes, parents et enseignants de ces communes) se sont rendus au Rectorat à Limoges, hier, mercredi 4 juin 2014, afin de remettre collectivement les demandes de dérogation au Recteur qui avait été préalablement informé de leur venue.

Or, ce sont les hautes grilles fermées et la police nationale qui ont fait office d’accueil des délégations communales. Face à la demande d’audience des élus, parents et enseignants, c’est une fin de non recevoir qu’a apportée le Secrétaire Général du Rectorat, Joël Ravaille prétextant l’absence de salle suffisamment grande pour recevoir 25 personnes.

Le rassemblement s’est alors transformé en manifestation pour rejoindre la Préfecture de Région dans l’espoir d’entrouvrir une porte de dialogue. Le Secrétaire Général de la Préfecture a alors pris la décision d’accueillir une délégation de 30 élus, parents et enseignants. Cette rencontre était finalement rejointe par le secrétaire général du Rectorat.

Chacun a ainsi pu exposer la situation géographique spécifique de sa commune ainsi que les circonstances particulières susceptibles de mettre en difficultés le fonctionnement même du Service Public d’Enseignement, justifiant une demande de dérogation. Pour la première fois depuis 2 ans, un représentant de l’Etat a bien voulu admettre que les circonstances et la géographie d’un certain nombre de communes creusoises pouvaient être incompatibles avec la réforme proposée. Il a assuré la délégation de son engagement à faire remonter au Recteur ainsi qu’au Ministre de l’Education Nationale les demandes de dérogation et à apporter au plus vite des réponses claires.

Après les échanges, l’ensemble des manifestants s’est montré déterminé à obtenir gain de cause et à poursuivre les mobilisations, associant l’ensemble de la communauté éducative et les élus des communes concernées. D’ores et déjà, le prochain CDEN qui pourrait conduire des écoles à se voir imposer des horaires est annoncé comme la prochaine étape décisive de mobilisation.

JPG - 84.9 ko
photo 1

photo 3

IMG_0365.JPG

photo 5

IMG_0370.JPG

IMG_0369.JPG

 

10 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.