www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction d’école/EPEP 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 février 2007

Action direction d’école : on continue.... ensemble !

Réunion le jeudi 8 février (jour de grève)

à 14H (salle n°2)

à la Maison des associations de Braconne à GUÉRET

Point sur la situation :

18 janvier : Nous apprenons que l’IA de la Creuse a décidé de retirer un jour de salaire aux 31 directeurs qui ne lui ont pas envoyé l’enquête 19. Nous envoyons le mail suivant aux écoles :

Soutien aux directeurs sanctionnés

Nous venons d’apprendre que le retrait d’1/30 du salaire serait effectif en janvier pour les directeurs qui n’ont pas renvoyé leur enquête 19.D’ores et déjà nous réagissons contre ces sanctions à l’encontre de nos collègues qui appliquent le blocage. Nous voyons avec le national, le moyen de contrer la forme de ce retrait (en Creuse, il n’y a eu qu’une lettre pour information de service non fait mais sans annonce de retrait de salaire et sans accusé de réception). Nous avons évoqué le sujet lors de la CAPD de ce jour (voir compte-rendu). Nous profiterons de la réunion d’information syndicale du 25 janvier pour aborder ce point et envisager avec vous les suites de l’action. Et, important, nous mettons en place une aide financière solidaire aux collègues concernés à hauteur d’environ 50€ pour chacun (financée grâce à notre caisse de solidarité et à une souscription)

Dès maintenant
- renvoyer à la section la motion direction d’école signée par le conseil des maîtres (voir le site du SNUipp)
- envoyer une souscription à l’ordre de SNUipp23 (même 5€ ou 10€ !)
- demander à participer la journée du 25 janvier en envoyant une demande d’autorisation d’absence

19 janvier : nous intervenons lors de la CAPD

Questions diverses : Alain Favière dénonce la sanction prise envers les directeurs d’écoles (31 sont concernés) en blocage administratif pour ne pas avoir envoyé l’enquête 19. Dénonciation sur le fond : un trentième du salaire leur est retiré en janvier, comme pour un jour de grève, alors que les collègues ont effectué leur journée de classe et leur travail de direction. Dénonciation sur la forme : en Creuse, il n’y a eu qu’une lettre pour information de service non fait mais sans annonce de retrait de salaire et sans accusé de réception.

20 janvier : la FSU manifeste à Paris en particulier sur la direction d’école (voir p1 et p5 du Préau n°57). 25000 manifestants dont 22 Creusois du premier degré.

25 janvier : Le SNUipp23 avait organisé une journée d’info syndicale durant lequel devait être abordé le dossier direction pour envisager avec tous les suites de l’action. Signalons que ce droit élémentaire à assister à 2 demi-journées d’info syndicale par an a subi une attaque en règle de l’administration : les inspecteurs, par téléphone, ont demandé à des enseignants de renoncer à ce droit mais ils ne l’ont jamais écrit et pour cause, puisqu’ils auraient été en faute. Les collègues étaient déterminés à aller jusqu’au bout et à ne pas se laisser intimider par ces méthodes de voyou. La neige a changé la donne. La journée a été reportée et devrait avoir lieu le mercredi 18 avril 2007. Nous serons intransigeants sur le respect de ce droit pour chaque personne qui fera la demande d’y participer.

Jeudi 8 février : grève unitaire fonction publique sur les salaires et emplois dont la revendication de créations d’emploi permettant de satisfaire la revendication d’une décharge pour tous les directeurs.

Vu que le dossier n’a pu être traité avec vous le 25 janvier en raison des intempéries, nous vous proposons de nous réunir ce jeudi 8 février à 14H à la maison des associations de Braconne (salle n°2) à Guéret pour décider d’un plan d’action et de réaction à la hauteur des attaques qui ont eu lieu.

L’Administration a choisi la radicalisation.

Soyons réactifs. Venez faire entendre votre voix

 

10 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.