www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Creuse

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 juillet 2011

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Concours de recrutement du second degré : Il faut pourvoir tous les postes !

Les résultats des concours du second degré sont connus. Les craintes exprimées par les syndicats de la FSU se confirment. Dans plusieurs disciplines, le nombre d’admis est bien inférieur au nombre de postes ouverts. C’est le cas en anglais avec 658 admis pour 790 postes, en Lettres Classiques avec 77 admis pour 185 postes, en musique avec 72 admis pour 120 postes ou en mathématiques avec 574 admis pour 950 postes…

Cette situation est la conséquence du sous-recrutement chronique depuis des années, de l’absence de pré-recrutements et de la dégradation des conditions d’entrée dans le métier où les stagiaires ne sont presque pas formés. Elle est aggravée par une communication inadmissible de la part du Ministère qui justifie ce sous recrutement en disant avoir eu le souci de "maintenir la qualité du concours" malgré le peu de candidats.

La FSU s’élève contre ces deux contre vérités par lesquelles le ministère confond à dessein quantité et qualité :
- Le nombre de candidats, quoiqu’en baisse, permettait largement de pourvoir tous les postes tout en laissant aux jurys la possibilité d’en assurer la sélection.
- Pour la première fois cette année, les candidats étaient plus diplômés que leurs prédécesseurs puisqu’ils doivent être titulaires du Master (Bac+5) au moment de leur recrutement.

Dans un contexte de baisse très inquiétante du nombre d’inscrits aux concours, le ministère doit prendre la mesure de la situation et ne peut se permettre d’afficher un manque de recrutements. Cette situation est d’autant plus inadmissible qu’elle pèsera lourdement sur l’attractivité des concours dès l’année prochaine. C’est un message négatif envoyé à tous les étudiants qui se destinent aux métiers de l’éducation.

Dans notre département, déjà peu attractif, on peut s’attendre dès la rentrée à de nombreuses heures non assurées dans toutes les disciplines.

Outre des heures non pourvues, dès juillet, en français à Bonnat, en philosophie au lycée Pierre Bourdan à Guéret, en allemand dans de nombreux établissements… nous ne pouvons nous attendre (comme l’année dernière) qu’à des remplacements chaotiques dans de nombreuses disciplines. Sur 51 remplaçants titulaires disponibles, seuls 11 (dont 4 en physique-chimie) n’ont pas encore de remplacement prévu ! Si un enseignant d’histoire-géographie, de mathématiques, d’espagnol… tombe malade dès le début d’année, il y a fort à parier que les heures seront difficilement assurées !

La FSU exige que le Ministère fasse tout pour que tous les postes offerts aux concours soient pourvus.

La FSU23 appelle à signer la pétition à l’adresse suivante : cliquez ici

PDF - 45.7 ko
CP CAPES 2011

 

4 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Creuse, tous droits réservés.